Augmentation mammaire

Cette intervention s'adresse aux femmes trouvant leur poitrine trop petite. Elle permet une féminisation de la silhouette, procurant d'emblée une grande satisfaction. L'hypotrophie mammaire peut exister d'emblée (seins petits non développés depuis la puberté) ou apparaître secondairement après une grossesse et/ou un amaigrissement, entraînant alors un affaissement du sein.

Des implants mammaires adaptés à vos attentes et à votre morphologie

Les prothèses actuelles sont fabriquées avec un gel de silicone très cohésif. Même si une rupture survient, celui-ci reste compact sans diffuser dans le sein. Les implants mammaires de silicone existent dans une grande variété de taille, de hauteur, de forme et de projection, afin que le chirurgien puisse choisir celle correspondant à votre morphologie et à vos attentes.

Le choix des implants

Il sera fait en fonction du désir de la patiente (aspect bombé ou naturel), et en fonction de sa silhouette. Le positionnement de l'implant (rétroglandulaire, rétromusculaire ou dual-plane) ainsi que la position de la cicatrice seront décidés. Un traitement de la ptose mammaire peut y être associé, si nécessaire, dans le même temps opératoire.

L'intervention

Elle est réalisée sous anesthésie générale. Une convalescence est à prévoir en postopératoire pendant une à deux semaines. Le port de charges lourdes sera à éviter pendant 1 mois. L'aspect final sera apprécié à partir de 3 mois.

Document PDF de la SoFCPRE L'AUGMENTATION MAMMAIRE

Dernière mise à jour : 20 février 2012