Réduction mammaire

La correction de l'hypertrophie mammaire permet de réduire un volume mammaire trop important pour la silhouette, tout en recentrant le sein et remontant l'aréole. L'hypertrophie mammaire peut occasionner des dorsalgies, cervicalgies, ainsi qu'une gêne esthétique et sociale. Elle peut apparaître dés la puberté (hypertrophie juvénile), ou au contraire s'installer progressivement, avec les grossesses, la prise de poids, la ménopause…

Quelles cicatrices ?

Le modelage du sein nécessite des cicatrices. Celles-ci seront plus ou moins longues en fonction du volume et de la morphologie de la patiente. La réduction mammaire permet de retrouver une harmonie de la silhouette, tout en réduisant les douleurs dorsales et scapulaires.

L'intervention

Elle est réalisée sous anesthésie générale. Elle consiste en une réduction de la glande associée à un redrapage cutané. Les suites sont peu douloureuses. Une convalescence d'environ 10 à 15 jours est à prévoir. Le résultat sera apprécié à partir de 6 mois, et ne sera stable qu'à poids constant.

Document PDF de la SoFCPRE LA RÉDUCTION MAMMAIRE

Dernière mise à jour : 20 février 2012